Dominique LELUBRE

 

De nombreuses études démontrent les bienfaits de la connexion avec la nature sur la prévention du stress. Une promenade dans la nature permet d'être davantage en connexion avec soi-même et diminue significativement le risque de maladies cardio-vasculaires. La marche est un extraordinaire outil de mieux-être psychique et physique

En marchant, nous oxygénons mieux notre corps et nous induisons des phénomènes physiologiques au niveau de la production d’hormones dans le cerveau propices à générer le calme intérieur et l'équilibre psychique. Le rythme de nos pas favorise la fluidité des idées et font jaillir des pensées positives. La marche atténue les sentiments négatifs, la rumination mentale: le rythme alterné d'un pied devant l'autre, surtout dans des environnements naturels apaise nos émotions. Une formidable thérapie donc, simple, accessible à tous, qu'a ainsi résumée le psychiatre Boris Cyrulnik: «L'action, l'affection et la mentalisation (processus par lequel nos émotions sont transformées en pensées) sont nos tranquillisants naturels prescrits lors d'une marche.»

Le docteur Qing Li, auteur du livre Shinrin Yoku, l’art et la science du bain de forêt, fait état de ses recherches scientifiques, effectuées entre 2004 et 2012 : outre un système immunitaire renforcé pour les « baigneurs » qui font le plein de phytoncides, molécules rejetées par les arbres, il a constaté une réduction de la pression artérielle, une baisse du taux de glycémie, une amélioration de la concentration et de la mémoire, mais aussi de la santé cardio-vasculaire et métabolique

La promenade thérapeutique est identique à une consultation en cabinet, même durée et même tarif, sauf qu’elle se passe dans la nature (Rouge-Cloître, Forêt de Soignes, Parc Josaphat, Parc de Tervueren, …..).